La peur de l’avion

phobie avionIl a fallu attendre le milieu du siècle dernier pour que se développent réellement les  vacances à l’étranger. C’est l’ été, les catalogues de voyages ou les affiches publicitaires  nous proposent de nous en envoler vers des destinations lointaines .

Si pour la plus part d’entre nous ces images sont synonymes de détente,  de rêves  de plages  et de cocotiers pour d’autre  leur simple évocation déclenchent une d’une peur phobique

 La  peur de l’avion est souvent causée par l’ignorance ou les idées fausses.

Les films catastrophe, une série noire d’accidents d’avion,  les événements du 11 septembre 20011 entretiennent la  psychose de l’avion. Cela commence par les contrôles de sécurité renforcés à l’aéroport   qui font prendre conscience d’un potentiel  risque à bord.

Une fois à bord   c’est le décollage , l’avion va t il arriver à quitter la piste..  et oui ouf , c’est fait . Mais pas de répit  pour la peur ,  voici les  démonstrations  des hôtesses et les consignes de sécurité …pas très rassurant d’imaginer  la descente des masques d’oxygène ou les toboggans  et encore moins les gilets  de sauvetage qu’il va falloir  gonfler  .

On s’accroche au siège et  c’est la peur des fortes turbulences en vol  et cela dure ainsi durant tout le vol en attendant l’atterrissage  qui génère bien d’autres angoisses , à cette allure sur la piste c’est sur on va s’écraser  ..et finalement ce n’est pas si naturel que cela puisqu’une fois  rendus sur le plancher des vaches tout le monde applaudi le pilote !!

D’où vient cette peur ,Serions nous plus phobiques que nos ancêtres ? Il est vrai que  la science et l’industrie ont ouvert un champ élargi de nouveaux scénarios catastrophes  possibles

En premier lieu la peur   vient de l’inconnu  et c’est effectivement difficile de comprendre comment cette masse imposante peut s’élever  et progresser dans les airs  en toute sécurité.

A cette ignorance s’ajoute le pouvoir de l’imagination, qui véhicule des images négatives, à cause des médias principalement, alors que l’avion reste le moyen le plus sûr pour voyager puisque on déplore une trentaine d’accidents par an  certes, mais pour  pour plus de deux milliards de passagers par an .

Très souvent une peur , comme celle de l’avion, peut cacher une peur beaucoup  plus profonde.

  •  La claustrophobie ou l’agoraphobie : la première étant une angoisse des lieux clos , la peur d’être enfermé dans un aussi petit espace que la coque de l’avion,  et la seconde  au contraire est la peur des grands espaces , on ne peut plus ouvert que le ciel !
  • La peur de ne plus revoir les êtres chers,  les enfants par exemple, la séparation parait plus brutale et difficile à vivre qu’un départ en train par exemple, le fait de s’arracher du sol  est vécu de manière plus brutale.
  • L’impuissance  à agir devant laquelle nous serions placés en cas de gros problèmes , on s’imagine plus volontiers ouvrir la portière d’une voiture pour s’en extraire en catastrophe plus tôt qu’ ouvrir un hublot. peur de ce qui peut arriver quand on est au-dessus de l’eau, peur qu l’on s’écrase, que l’avion ait un problème .. Cette peur est plus forte que l’envie de voyager.
  • D’autres n’aiment pas la sensation de ne pas avoir le contrôle, et pourtant les commandes sont aux mains d’un  pilote  expérimenté .

Vaincre sa peur

Que cela vous affecte dans votre vie professionnelle ou tout simplement pendant la période  des vacances en famille, la peur de l’avion peut causer bien des tracas  mais il y a différentes  manières efficaces de s’y attaquer.Si vous êtes lassé de vous priver et d’avoir des regrets pour toutes  les choses que vous n’avez pu faire  à cause d’une peur de l’avion il est temps de passer à l’action.

  • Pour les peurs liées réellement à l’avion en tant que moyen de transport , il suffit le plus souvent de se documenter à la fois sur le fonctionnement, sur la maintenance draconienne  des appareils,   mais  également  de s’intéresser aux statistiques qui font la preuve des  possibilités infimes de ce  risque.

Mais souvent cela va bien au delà :

  • pour  la claustrophobie, l’agoraphobie  ce type de crainte n’est généralement pas spécifique à l’avion, il en va de même pour l’ascenseur et le métro .

Comment s’y attaquer ?

L’hypnose, l’ EFT et la PNL peuvent tous être utilisés avec grande efficacité . Pendant des années, l’hypnothérapie a été utilisé par beaucoup de gens dans le monde entier pour leur permettre d’obtenir rapidement débarrasser de leur peur de voler et de leur permettre de se sentir à l’aise.

Alors pourquoi ne pas voir également  comment  des séances régulières  de relaxation  et de visualisation positive  appliquées à votre  peur, peuvent faire merveille ,vous serez surpris de voir à quelle vitesse vous verrez les avantages! I

Aidez vous dans un premier temps par  Séance de relaxation

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

« séance de relaxation complète guidée par Sylvie Roucoules »

Si vous rêviez de faire un voyage aux Seychelles par exemple,  Imaginez,  vous descendez de l’avion , un souffle d’air tiède  vous caresse agréablement . Arrivés dans votre chambre  au bord de l’eau , vous décidez d’aller faire un tour sur la plage, imaginez  la pression de vos orteils sur le sable chaud, les grains de sable caressent vos chevilles  à chaque pas…Vous y êtes

Petit conseil : en cas de besoin vous pouvez enregistrer votre séance de relaxation  préférée pour l’ écouter pendant le vol .

Vous trouverez dans la boutique des livres   pour mieux maitriser votre peur de l’avion , et des CD afin de vous aider à  vaincre définitivement la peur de l’avion . Il suffit de suivre le lien

Bon vol  et bonne route vers le zen .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *