A quel moment le stress vous est néfaste ?

le stress vous est nefasteLe Stress  devient néfaste  lorsque pour une variété de raisons, notre corps ne peut pas se libérer des  tensions, même lorsque la «menace» est passée.

Les raisons peuvent être nombreuses, mais toutes ont  en lien  commun un  désordre psycho-affectif.

Comment  se manifeste une réaction normale au stress.

Il est possible de noter  trois phases:

  •   La phase d’alarme dans lequel le corps se mobilise contre le stress, le corps qui est mis dans une position d’attaque ou de fuite. Sur le plan physiologique  cette phase est caractérisée par une accélération du rythme cardiaque, une dilatation des pupilles;
  •   La phase de résistance  pendant laquelle les  mécanismes de défense s’activent, la pression augmente , le sang circule plus vers les organes essentiels tels que le cœur, les poumons et le foie.  la faculté de jugement est réduite , et finalement  le système immunitaire est apellé à la rescousse;
  •   La phase de sortie au cours de laquelle les sécrétions d’hormones (sérotonine, épinéphrine*, le cortisol, etc.)  diminuent  et le corps retourne à un état de relaxation , les fonctions organiques reprennent un rythme normal.

Le stress négatif est défini comme un trouble psychosomatique, qui est  un trouble  psycho-affectif   trouvant  son expression dans un désordre physique.

Le système digestif est le plus touché.  Il suffit de penser aux nombreux  cas de constipation   causés  par les États de stress .

Beaucoup de situations objectives peuvent causer du stress comme  la vieillesse, par exemple.

Chez les personnes âgées, le corps subit  des modifications   s’accompagnant  souvent d’un sentiment croissant de lâcher prise et dans ce moment délicat  les difficultés  de la vie  paraissent insurmontables et  peuvent placer  dans un état de stress.

Il en est de même pour  tous ceux qui effectuent des travaux pénibles ou  qui subissent  des horaires décalés  à longueur d’année , toutes situations épuisantes rendant la vie plus  difficile .

Comme nous l’avons dit précédemment  les  facteurs déclenchants  pourtant objectifs , sont souvent dérisoires  par rapport aux facteurs subjectifs .

Une personne insatisfaite de  sa propre vie, ou souffrant de troubles psychologiques et émotionnels  sera certainement plus  à même de  souffrir de stress.

Pour comprendre cette situation, il suffit de penser un élastique étiré,  c’est l’état   dans lequel une personne stressée se trouve , si l’on  étire encore plus l’élastique ,  si on ne lui  donne pas la possibilité de se détendre,   il y a deux possibilité : soit il reste distendu  car il a  perdu son élasticité, soit il se casse.

Dans le premier cas nous avons affaire à un stress prolongé, c’est  le cas des stressés  chroniques , dans le second cas , nous sommes confrontés à un véritable  effondrement physique et / ou  psychologiques se produisant lorsque l’on n’arrive plus à faire face.

Une des facteurs qui nous mine  le plus   est  le sentiment de culpabilité.  Ce sentiment nous place dans un état d’inconfort  se traduisant souvent par la rétention des émotions , et  l’on sait aujourd’hui combien retenir ses émotions  peut être  préjudiciable au bien-être de la personne.

Le Dialogue, l’écoute, la compréhension sont autant d’éléments dont chacun de nous a besoin … et si nous faisions de ces  principes  un véritable remède contre le stress?

336x280

*L’épinéphrine (ou adrénaline) est une hormone sécrétée par les médullo-surrénales, qui permet à l’organisme de répondre au stress.

Je suis à l’écoute de vos avis !Si les articles vous plaisent, faites-le moi savoir dans la zone de commentaires ci dessous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *