Le Dieu cerveau

Le récent conclave  nous a fait redécouvrir  la chapelle Sixtine  et m’inspire un article qui rejoint  de curieuse manière l’ intérêt que nous portons au  cerveau humain.

Michel-Ange sur ordre du pape sixte VI, s’attelle au  plafond de la chapelle qui prend le nom du pape : chapelle Sixtine,  qu’il peindra entre 1508 et 1512.Le contrat prévoyait la réalisation des douze apôtres dans les pendentifs et des motifs ornementaux dans les parties restantes. Par la suite, et pour notre plus grand bonheur , sur requête de Michel-Ange lui-même le pape laissait à l’artiste entière liberté sur le sujet.
Théologiens, historiens, artistes  donnent diverses lectures  de  la succession des divers éléments qui constituent le plafond  de la chapelle.

Des  médecins ont également donné  leur interprétation  : Le groupe des anges  entourant la figure de Dieu  forment une figure incroyablement ressemblante à un cerveau.

Adam2.jpg

  •  Des anges dans le cerveau

En observant les voutes de la chapelle Sixtine, dans la scène principale « la création d’Adam » la ressemblance  avec l’image du cerveau humain  ne peut vous échapper, c’est en fait une représentation d’une coupe du cerveau humain.

Michel Ange était peintre, sculpteur, architecte, mais aussi anatomiste. Il a en effet disséqué plusieurs fois des cadavres, afin de mieux comprendre l’anatomie humaine. Selon plusieurs études, Michel Ange aurait laissé transparaître ce goût pour l’anatomie sur cette œuvre monumentale. En fait, à la fin du XVe siècle, le pape Sixte IV  a accordé dans une bulle à toutes les universités le droit  effectuer des dissections sur cadavres.

Mais pourquoi représenter un cerveau ?

Le premier à révéler  une telle ressemblance est  le neurologue  » Frank Lynn Meshberger », du « St. John’s Medical Center in Anderson, Indiana (USA) », en publiant  un article dans la revue  « Journal of American Medical Association », dans lequel il décrit avec minutie les points de similitudes entre l’anatomie du cerveau humain et l’œuvre de Michel  Ange.Selon le physicien qui a publié sa théorie,

  • le rideau entourant les anges, eux-mêmes autour de Dieu, a la forme d’une coupe transversale de cerveau humain.
  • Le drapé vert à la base serait une représentation de  l’artère vertébrale amenant du sang oxygéné vers la tête et le cerveau
  • quant aux jambes  de  l’Ange qui tient Dieu elles,  se prolongent pour former la moelle épinière.

Les correspondances vraiment incroyable entre l’ image anatomique du cerveau et de la scène de la « Création d’Adam »,ont été décrites avec beaucoup de détails, mais il semble évident que si cette similitude n’est pas un hasard, elle doit  se  lire  à la lumière des connaissances scientifiques et philosophique Michel-Ange
Un autre panneau intrigue les scientifiques depuis plusieurs années, le panneau final intitulé « La séparation de la lumière des ténèbres au moment de la création du monde.

Dieu2.png

Les scientifiques affirment avoir reconnu le dessin d’un cerveau humain, là où des historiens de l’art s’interrogeaient régulièrement sur l’étrange forme du cou, supposant parfois y voire un goitre.

Michel-Ange connaissait l’intellect, il savait que les anatomistes de son époque , plaçait le siège de l’intelligence dans les ventricules du cerveau.

En fait, Michel-Ange,aurait peut être voulu,  mettre entre Dieu et Adam, les Anges comme une  allégorie de l’intelligence, peut-être avec l’intention de montrer la voie pour réaliser l’union avec le Créateur.

Plus récemment, la presse populaire a manifesté beaucoup d’intérêt pour les origines cérébrales de la croyance en Dieu et plus généralement des attitudes religieuses.

En ce qui nous concerne  nous pouvons en nous  engageant  dans une pratique régulière de la méditation nous diriger vers une modification  durable du  fonctionnement de  notre  cerveau,

Sources et images :
– « An interpretation of Michelangelo’s Creation of Adam based on neuroanatomy », Meshberger FL., JAMA 1990 Oct 10;264(14):1837-41, version sous forme d’article illustré accessible en ligne (en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *