Un livre pour décoder nos relations à autrui

« Cet article participe à l’événement Le livre qui a changé ma vie, à l’initiative de Cédric Vimeux du blog Virtuose Marketing. »

relations à autrui

Je tenais à vous parler  d’un livre qui m’a permis de mieux me connaître  et de lire  mes comportements et ceux des autres au travers d’un ensemble de grilles d’explication de comportement. A l’origine cette grille a été mise au point par le Dr Eric Berne qui l’ a baptisée « Analyse transactionnelle » ou AT.

J’ignorais tout de l’analyse Transactionnelle  et l’on m’a  permis de la découvrir au moment opportun au  travers d’un ouvrage de René de Lassus qui nous présente  » une méthode révolutionnaire pour bien se connaître et mieux communiquer » , comme le sous titre l’indique. Ce livre m’a grandement aidée à découvrir par exemple pourquoi le comportement d’un tel ou un tel provoquait toujours les mêmes réactions  en moi, car il décrit nos relations avec les autres de façon claire et  pédagogique.

L’analyse se base sur  « trois états du Moi ». Vous verrez vous vous reconnaîtrez. Notre psychisme se diviserait donc en 3 états  nous passons d’un état à l’autre selon les circonstances et les personnes avec qui nous communiquons, aucun de ces états n’est à privilégier par rapport à l’autre , mais selon les circonstances, un des états est souvent préférable aux autres.

C’est comme un jeu de cartes, je vous les montre.

L’état Parent, qui se décline en

« Parent Normatif positif » : c’est le parent qui donne les  règles indiscutables, « c’est comme ça qu’il faut faire! », et « négatif » : quand on agresse les autres dans un rôle Persécuteur
et  « Parent Bienveillant positif » : c’est le parent qui  aide, encourage, réconforte et  « négatif « : c’est le parent qui  l’on surprotège.

L’état Adulte

« Positif » : c’est l’adulte qui analyse ou réfléchit  et « négatif » : lorsque l’on ne sait pas se « déconnecter » dans une situation qui le demande.

L’état Enfant qui se décline lui en 4  possibilités.

« L’enfant Libre positif « : lorsque l’on exprime spontanément ses sentiments, ses émotions, ses désirs,
« négatif »  si  la spontanéité dérange  l’autre, la personne sera difficile à « vivre »
« L’enfant Intuitif »  ( Petit Professeur) positif  lorsque c’est l’état  créatif, et « négatif » : lorsque cela se fait sans respect des autres
« L’enfant Adapté Soumis positif » :si l’on respecte les règles sociales je m’arrêtes bien au feu rouge par exemple, « négatif » : lorsque l’on se situe dans la  peau  de la victime
« L’enfant Adapté Rebelle positif » : lorsque l’on ne se laisse pas faire et « négatif » : on transgresse les règlements par exemple ou  on devient Persécuteur

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, vous pouvez imaginer les Transactions  possibles Lorsque nous communiquons avec les autres, nous réalisons des transactions, et nos échanges  se font à partir des 3 états.

Les  3 états du moi sont formés par l’éducation directe  reçue par nos pères et mères et indirecte  résultat de toutes nos observations donc par définition chacun  possède les trois états du moi . Il est clair que lorsque vous pouvez  réaliser des transactions Parent Bienveillant – Enfant et échanger des transactions Adulte – Adulte et Enfant – Enfant  vous avez  là  toutes les chances  d’être heureux et de vous épanouir et c’est ce que je vous souhaite.

Mais imaginez la transaction  Parent Normatif  ( Monsieur  ou madame je sais tout ) et  Enfant   ou alors Enfant Adapté (Victime) vers le Parent Bienveillant de l’autre.

Autre chose à apprendre, nous avons tous besoins de contacts  avec les autres.  Ces contacts  bien sur on les préfère positifs  plutôt de la gamme des  compliments des caresses. Mais ils peuvent également être négatifs : coup physique ou psychologique par exemple .Ces contacts sont nommés  « strokes »  , ce sont des besoins essentiels  et lorsqu’il n’y a pas de strokes positifs disponibles, tenez vous bien ,  l’être humain préfère provoquer des strokes négatifs que ne pas recevoir de strokes du tout. Cela donne à réfléchir .

On y apprend également beaucoup sur la structuration du temps et également  sur  «les timbres psychologiques », je vous explique: lorsque nous n’exprimons pas nos sentiments ,après avoir reçu une remarque injustifiée  et peu agréable par exemple, c’est comme si nous ajoutions un timbre à notre collection de timbre psychologique. Lorsque la collection atteint un certains nombre de timbres, ou une certaine valeur, toutes les émotions se libèrent  d’un coup, c’est l’effet d’accumulation et les réactions peuvent  être terribles et surprenantes. (Je me reconnais bien là dedans )

L’AT vous informera sur les mots d’ordre basés sur des croyances erronées, qui influencent notre comportement  qui nous empêchent souvent d’être nous-même et sont donc un frein au développement. Mais le concept de l’AT le plus connu  est celui ci : les  4 positions de vie par lesquelles tout le monde passe plus ou moins de temps :

Je suis OK – Tu es OK : c’est la position idéale, des gagnants ,celle de la proximité, celles des activités qui permettent d’aller de l’avant, d’avancer, de négocier.

Je ne suis pas OK – Tu es OK : c’est la position des soumis. On se dévalorise, on prend facilement la position de victime, on supporte mal la proximité.

Je suis OK – Tu n’es pas OK : c’est la position  à l’origine de nombreux conflits car on cherche à dévaloriser l’autre.

Je ne suis pas OK – Tu n’es pas OK : là  : « on ne peut rien faire » , « on ne peut faire confiance à personne ».

Alors  l’analyse transactionnelle pourquoi faire ? pour améliorer les relations bien sur , il faut absolument tendre vers des relations OK/OK , c’est-à-dire des relations dans lesquels il y  à la base un respect absolu de l’autre et de soi-même.

On en rêverait ! Alors je vous engage à vous plonger dans ce petit livre doté de quelques exercices pour mieux comprendre  et décoder certaines situations et plus généralement vos relations à autrui .

« L’analyse transactionnelle ,René De Lassus , Marabout »

 

One thought on “Un livre pour décoder nos relations à autrui

  1. Pingback : Le livre qui a changé ma vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *